Test Achats s’attaque aux abonnements forcés sur les smartphones

Test Achats, en plus d’un an, a reçu plus de 300 plaintes concernant des services tiers qui se sont ajoutés de façon discrète à la facture télécom. Il s’agit souvent de clients pour qui, en surfant sur internet, ont cliqué sur un pop-up et sans le savoir, ont conclu involontairement un contrat.

Après un certain temps, ces clients se rendent compte qu’ils reçoivent des frais pour un service qu’ils n’ont pas demandé sur leur facture télécom. Plus de 100 plaintes sur les 300 concernent la société PM Connect qui commercialise les applications LiveFootball.tv et Demon Games principalement chez Proximus. Test-achats a ainsi envoyé une mise en demeure à la société PM Connect ainsi qu’à l’opérateur télécom, et a déposé une plainte auprès du SPF Economie et de l’IBPT.

LiveFootball.tv est une application de streaming payante qui permet aux consommateurs de regarder des matchs de football en direct ainsi que des résumés. Et Demon Games propose plusieurs jeux en streaming. Cependant, lorsque des gens naviguent sur internet et voient une publicité de la part de ‘LIveFootball.tv ou de Demon Games’, ils cliquent instinctivement et continuent à ce qu’ils ont à faire, selon la porte-parole de Test-achat Julie Frère. Peu après, ceux-ci se retrouvent avec une facture de près de 5 euros à payer.

Des pratiques telles que celles-ci ne sont pas nouvelles d’après Test-achats, qui a d’ailleurs déjà tiré la sonnette d’alarme sur cette forme de pratique commerciale agressive à plusieurs reprises au même titre que le médiateur des télécommunications.

Pour l’organisation de consommateurs l’intention de conclure un contrat doit toujours être explicite, cliquer simplement sur une fenêtre pop-up ne suffit pas à engager le consommateur. Et donc, la société à l’origine de l’application agit en totale violation de la loi belge. L’organisation de consommateurs note également que les consommateurs ne sont pas du tout aidés par leur opérateur télécom lorsqu’ils découvrent que des frais supplémentaires non désirés sont facturés. Et pourtant légalement, l’opérateur est tenu de traiter la plainte et la remettre à la société avec laquelle le service a été prétendument contracté, selon Test Achats.

L’organisation des consommateurs demande donc à l’Inspection Economique de prendre les mesures nécessaires pour sanctionner la société PM Connect pour pratiques commerciales agressives, et envoie également un courrier au régulateur belge des télécommunications à l’encontre de Proximus. Test-achats souhaite également à ce que la législation actuelle soit révisée afin de protéger suffisamment les consommateurs contre de telles pratiques.

22 avril 2021