Sanctions contre la Russie: « plus de fête à Saint-Trop’ ni de diamants à Anvers »

BRUXELLES 22/02/2022 20:30 (BELGA)

Il n’y aura « plus de shopping à Milan, plus de fêtes à Saint-Tropez, plus de diamants à Anvers », a tweeté mardi soir le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, dans une allusion au train de vie somptuaire des oligarques russes et autres proches du pouvoir visés par le gel des avoirs et les interdictions de visa pour l’UE.

« Et ce n’est qu’une première étape. Nous restons unis », a-t-il ajouté. Les sanctions individuelles sur lesquelles se sont accordés les ministres des Affaires étrangères des Vingt-sept, réunis en urgence mardi à Paris, visent les 351 députés de la Douma (parlement) russe qui ont approuvé la reconnaissance des républiques autoproclamées de Lougansk et Donetsk. Elles ciblent aussi 27 responsables politiques, militaires, entrepreneuriaux ou des médias, ainsi que des organismes, « qui ont sapé l’intégrité territoriale de l’Ukraine, sa souveraineté et son intégrité ». Des sanctions économiques et financières visent également la capacité de financement de l’État russe sur les marchés européens ainsi que le commerce des régions séparatistes de l’Ukraine.

22 février 2022