Quatre ans de prison requis contre un enseignant pour abus sexuels sur 26 enfants

Bruxelles 23/02 16:48 (BELGA)

La procureure a requis, mercredi, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, une peine de quatre ans de prison à l’encontre d’un enseignant prévenu pour abus sexuels sur de très jeunes élèves. L’enquête a permis d’identifier 26 victimes, dont quelques-unes seulement se sont constituées partie civile au procès, via leurs parents. Les faits ont eu lieu dans deux écoles, l’une à Frasnes-lez-Anvaing, dans le Hainaut, et l’autre à Molenbeek-Saint-Jean, en région bruxelloise, entre 2017 et 2019.

 

La représentante du ministère public considère, sur base du rapport de l’expert psychiatre, que le prévenu représente « un véritable danger pour les mineurs dans notre so ciété ». Selon le rapport, le prévenu est un « pédophile en phase exploratoire ».

 

L’enquête a révélé que ce dernier a agi selon un même modus operandi avec chacune des victimes, de jeunes garçons âgés de cinq ou six ans. L’instituteur accompagnait aux toilettes les petits garçons qui lui demandaient la permission de s’y rendre. Une fois à l’intérieur des toilettes, il abusait d’eux sexuellement.

 

Après une première plainte en octobre 2017, déposée par les parents d’un enfant victime, dans une école de Frasnes-lez-Anvaing, le prévenu avait été entendu une première fois par la police en juin 2018, mais avait nié les faits.

 

L’enseignant avait ensuite quitté ses fonctions, avant d’être engagé dans un autre établissement scolaire, à Molenbeek-Saint-Jean, où il avait de nouveau commis les mêmes faits.

 

L’homme a été arrêté le 8 mai 2019, avant d’être libéré sous conditions. Il a alors avoué les faits graves qui lui sont reprochés, affirmant « avoir dérapé » et disant « ressentir de la honte ».

23 février 2022