Près d’un quart des décès par cancer pourrait être évité si plus personne ne fumait

À l’approche de la Journée mondiale contre le tabac qui se tiendra le 31 mai, la Fondation contre le Cancer attire l’attention sur la proportion de cancers causés par le tabagisme. Selon la fondation, qui se base sur un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), près d’un décès par cancer sur quatre est lié à la consommation de tabac. Selon elle, le tabac est à l’origine du cancer du poumon, soit huit cas sur 10.

Plus courant chez les hommes, le cancer du poumon touche un nombre croissant de femmes, plus sensibles au tabac. C’est le troisième type le plus fréquent avec celui du sein et du côlon chez les femmes et celui de la prostate et du côlon chez les hommes. Cependant, bien que le cancer du poumon soit en première place, le tabagisme est également un facteur aggravant pour au moins 20 autres types de cancer. Fumer augmente ainsi le risque de contracter un cancer de la bouche, du foie, du pancréas ou encore du sein.

Une étude de l’OMS révèle que 27% des cancers et 25% des décès par cancer sont causés par le tabagisme en Europe. En Belgique, selon l’enquête Tabac de 2019, les fumeurs représentent 23% de la population.

 

Arabel avec Belga

27 mai 2021