Pas de groupe prioritaire pour la dose booster

BRUXELLES 27/11/2021 14:03 (BELGA) 

Les ministres des différents niveaux de pouvoir en charge de la Santé se sont accordés samedi matin sur le déploiement de la dose « booster » de vaccin pour la population dans son ensemble. Principale décision: il n’y aura pas de groupe prioritaire (enseignants,…), mais les invitations seront envoyées dès les prochains jours en fonction du vaccin administré (et de la date de la vaccination complète) et de l’âge de la personne concernée, indique-t-on samedi en milieu de journée au cabinet de la ministre wallonne Christie Morreale. 

 

Le 10 novembre, les ministres de la Santé avaient avalisé le principe d’une dose « booster » pour tous. Il restait à imaginer comment organiser dans la pratique cette nouvelle campagne de vaccination axée sur les rappels de vaccin. C’était au menu d’une nouvelle Conférence interministérielle Santé, ce samedi matin. 

 

Actuellement, les personnes de plus de 65 ans, les personnes à risque (immunodéprimées) et le personnel des soins de santé sont déjà invités à se faire administrer une troisième dose de vaccin contre la Covid-19 (ou deuxième pour le vaccin Janssen). Entre-temps, toutes les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen (Johnson & Johnson) ont aussi déjà reçu une invitation pour une dose « booster », avec un vaccin à ARN messager, communique la porte-parole de la ministre Morreale.

 

Cette décision faisait suite à la précédente CIM Santé, et l’envoi des convocations s’est fait plus rapidement que prévu.  Les principes décidés samedi pour l’ensemble de la population vaccinée sont les suivants: une invitation pour une dose de rappel 6 mois après la seconde dose pour les vaccins Moderna et BioNTech-Pfizer, 4 mois après la seconde dose pour AstraZeneca, et 2 mois après l’unique dose pour le produit de Johnson & Johnson (vaccin Janssen).

 

Comme il n’y a pas de public prioritaire, on commencera par les personnes vaccinées les plus âgées, sachant que les plus de 65 ans sont normalement déjà concernés. Les invitations devraient commencer à être envoyées dans les prochains jours, et « on espère les avoir toutes envoyées, pour les publics éligibles, d’ici la fin mars », indique Stéphanie Wilmet, porte-parole de Christie Morreale. 

 

27 novembre 2021