Les Red Flames écrasent la Pologne (4-0) et prennent une option sur la 2e place

BRUXELLES 30/11/2021 22:54 (BELGA) 

Les Red Flames se sont imposées 4-0 contre la Pologne pour la 6e journée du groupe F des qualifications pour la Coupe du monde féminine 2023 mardi à Louvain. Un succès qui permet à la Belgique de prendre une sérieuse option sur la 2e place, synonyme de barrage. 

 

Après leur carton contre l’Arménie jeudi (19-0), les Red Flames poursuivaient sur leur lancée et ouvraient la marque sur leur première occasion franche. Tessa Wullaert récupérait le cuir sur le flanc gauche avant d’adresser un centre en retrait vers Tine De Caigny qui trompait Karolina Klabis, la gardienne polonaise, d’un pointu (15e).

En confiance, la Belgique doublait la mise peu après la demi-heure. Lancée en profondeur par Wullaert, Julie Biesmans perdait son face-à-face avec Klabis mais Hannah Eurlings avait bien suivi pour pousser le ballon au fond (33e). Dans la foulée, Janice Cayman profitait d’un mauvais dégagement de la défense polonaise pour inscrire le 3-0 d’une frappe des 20 mètres (38e). Les filles d’Ives Serneels poursuivaient leur festival après la pause et Ma?gorzata Mesjasz déviait dans ses filets un centre de Wullaert (51e). La Belgique se créait encore de nombreuses occasions en seconde période mais le marquoir ne bougeait plus.

 

Dans les autres matches de la journée, l’Albanie s’est imposée 1-3 au Kosovo tandis que la rencontre entre l’Arménie et la Norvège a été interrompue au bout de 70 minutes à cause du brouillard et reprendra ce mercredi. La Norvège menait 0-9 au moment de l’arrêt de la rencontre. Au classement, la Belgique s’empare de la 2e place avec 13 points, le même total que la Norvège, leader, et trois de plus que la Pologne, 3e. L’Albanie est quatrième avec 7 points devant le Kosovo (4) et l’Arménie (0). 

 

Les qualifications se poursuivront en avril 2022 avec deux déplacements en Albanie (7 avril) et au Kosovo (12 avril) pour les Red Flames. La Belgique bouclera sa campagne qualificative en septembre face à la Norvège (2 septembre) et en Arménie (6 septembre). Le vainqueur de chaque groupe décrochera son billet pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande tandis que les deuxièmes classés disputeront les barrages.

 

La Belgique a disputé la phase finale de l’Euro en 2017 et participera à l’édition 2022 en Angleterre, mais n’a jamais disputé de phase finale de Coupe du monde. Les Red Flames avaient été battues par la Suisse en barrages pour le Mondial 2019. La Coupe du monde 2023 réunira pour la première fois 32 équipes (au lieu de 24) – dont 11 ou 12 pays européens -, du 20 juillet au 20 août en Australie et en Nouvelle-Zélande 

 

1 décembre 2021