BRUXELLES 03/03/2022 12:17 (DPA/AFP)

Le prix Nobel de la paix russe Dmitri Muratov met en garde contre la menace d’une guerre nucléaire après l’attaque russe contre l’Ukraine. « Ce serait bien sûr un cauchemar, mais je n’exclus pas la possibilité qu’à un moment donné il y ait effectivement une tentation d’appuyer sur le bouton nucléaire », a déclaré jeudi le journaliste lors d’une audition au Parlement européen.

Muratov fonde ses craintes sur les déclarations du président russe Vladimir Poutine et de son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Ce dernier avait annoncé mercredi que la troisième guerre mondiale serait une guerre nucléaire. Une telle menace est également régulièrement brandie à la télévision d’État russe.

Le journaliste de 60 ans, critique du Kremlin, qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2021, a souligné qu’il y a quelques semaines, personne n’aurait pensé que la Russie attaquerait réellement l’Ukraine. De nombreux Russes ne voulaient pas de cette guerre, même s’ils soutenaient Poutine, a-t-il poursuivi. « L’avenir de nos enfants est ruiné ici », a déclaré le traducteur des propos de Muratov.

3 mars 2022