La Stib inaugure son troisième dépôt de métros

 

Bruxelles 25/08 15:19 (BELGA)

La Stib a officiellement inauguré mercredi, en présence de la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt, son nouveau dépôt de métros « Erasme », à l’arrière de la station du même nom à Anderlecht, terminus de la ligne 5. Il s’agit de son troisième du genre.

 

La construction de ce dépôt souterrain a démarré en 2017 sous le boulevard Henri Simonet. Seul le bâtiment administratif est visible en surface. Bruxelles Mobilité a acquis le terrain du projet et a pris en charge le réaménagement complet du boulevard.

 

Long de 900 mètres, le dépôt a la capacité d’entreposer 23 rames de métro tout en assurant l’entretien de sept autres. Il a accueilli trois rames dès fin août 2020, six y sont actuellement remisées la nuit et ce nombre augmentera à huit d’ici l’automne. La partie atelier de maintenance a été mise en exploitation en juin dernier pour vérifier la fiabilité des équipements.

 

Cette dernière comprend deux fosses de travail, un stand de levage, trois passerelles, un système de lavage des métros et une fosse permettant le nettoyage de la partie inférieure des rames. S’ajoutent deux nettoyeurs haute pression à eau chaude, une aspiration centralisée et un monte-charge d’un portage de 10 tonnes. Deux ponts roulants de 110 m de long ont encore été installés pour la maintenance.

 

Une voie d’essai longue d’un kilomètre doit encore être aménagée à côté du dépôt, le long de la ligne de chemin de fer d’Infrabel. Elle servira à tester les métros envoyés à l’entretien. Les travaux débuteront fin 2021 pour une mise en service prévue fin 2023.

 

« C’est un ouvrage exceptionnel, d’une complexité inimaginable », a souligné Brieuc de Meeûs, CEO de la Stib. « Un pas de plus vers le réseau de métro de demain ». Le chantier s’est étendu sur une surface au sol de plus de 30.000 m² avec des fondations réalisées jusqu’à 30 mètres de profondeur. Environ 400.000 m³ de terres ont été excavées pour 168.000 m³ de béton qui ont été coulés et 340 colonnes ont été mises en place. Les ouvriers ont déployé 11 km de câbles basse tension et 13 km de tuyaux de lutte incendie.

 

Le dépôt Erasme a obtenu la certification BREEAM Design Stage (Building Research Establishment Environmental Assessment Method), norme internationale qui évalue l’impact environnemental d’un bâtiment, notamment en raison des panneaux photovoltaïques, des puits de géothermie qui permettent de transmettre la chaleur ou la fraîcheur du sol au dépôt et de la récupération de l’eau de pluie. Des arbres et des haies vont également être plantés aux abords du site. Un puits de lumière naturelle éclaire le dépôt.

 

Les deux dépôts existants de la Stib « Delta » à Auderghem et « Jacques Brel » à Anderlecht peuvent conjointement abriter jusqu’à 66 rames de métro. En augmentant la capacité de stockage des rames, le nouveau dépôt Erasme va permettre d’accroître la fréquence des lignes existantes et d’anticiper la mise en service de la future ligne de métro 3. Actuellement, les rames qui y sont remisées sont de type M6, mais il n’abritera à terme que des nouvelles rames M7.

 

« Grâce à ces investissements massifs dans la Stib, peu à peu, Bruxelles se transforme », s’est encore réjouie Elke Van den Brandt.

25 août 2021