En Belgique, une famille possède en moyenne 134 piles et batteries chez elle, dont 31 vides. A Bruxelles, en moyenne 90 piles et batteries dorment dans les tiroirs ou dans de vieux objets inutilisés, dont 20 vides, que nous pouvons ramener dans un point de collecte.

 

En 2020, pas moins de de 3.3357 tonnes de piles de batteries usagées avaient été collectées. Malgré une légère diminution de 7%, la Belgique a conservé sa première place en Europe dans la collecte des batteries et piles usagées.

 

Avec 2.132 piles usagées, on peut construire un vélo. Avec 256, un smartphone et avec seulement 13 piles une monture de lunettes.

 

La Villa Pila, la maison de la pile

Par ailleurs, Bebat a mis en place la Villa Pila, un centre pour les élèves de la 3e a la 6eprimaire. Il s’agit d’un parcours interactif spécialement conçu pour faire découvrir aux élèves de manière ludique tout ce qu’il faut savoir sur les piles et leur recyclage. Pour être complet, une version itinérante a aussi été développée. LE principe est simple : un animateur de la Villa Pila se rend dans les classes et part à la rencontre des plus jeunes pour leur parler de la deuxième vie des piles et des batteries usagées.

 

Selon Bebat, plutôt les jeunes sont informés sur l’importance du recyclage et sur leur pouvoir d’agir concrètement, plutôt ils adopteront naturellement les bons gestes qu’elle transmettra ensuite autour d’elle.

14 mars 2022