Entre 100 et 200 manifestants rassemblés aux abords de la place Sainte-Catherine

BRUXELLES 14/02/2022 15:53 (BELGA)

 

Entre 100 et 200 personnes étaient rassemblées vers 14h30 à hauteur du quai au Bois à brûler et du quai aux Briques, à proximité de la place Sainte-Catherine, dans le cadre du « convoi de la liberté », a appris Belga de source policière. Sur place, plusieurs manifestants scandent « liberté, liberté » et certains font flotter des drapeaux français, de la région Occitanie et de la ville de Berlin. La manifestation semble se dérouler dans le calme, ce que confirment les forces de l’ordre.

 

Répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux, les manifestants ont commencé à se rassembler près de la place Sainte-Catherine vers 14h00. Ils ont ensuite été séparés en deux groupes par les unités anti-émeute de la police. « Nous voulons nous assurer qu’ils ne puissent pas progresser plus loin dans le centre-ville », a confirmé la porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ixelles.

 

Une unité de la police fédérale a été déployée pour sécuriser les accès au métro « Sainte-Catherine ».

 

La police locale a également confirmé que d’autres petits groupes issus du « convoi de la liberté » se « promenaient en ville ». Le parc du Cinquantenaire semble être un autre point de ralliement et une centaine de manifestants se trouveraient dans la zone entre le parc et le quartier Schuman, selon les observations de Belga.

 

Un petit groupe est aussi présent aux abords du site de la RTBF, boulevard Reyers.

 

Par ailleurs, les barrages filtrants installés tôt ce matin aux principaux points d’entrée de la Région sont toujours en place et continuent à rediriger les véhicules du convoi vers le parking C du Heysel.

 

Les participants au « convoi de la liberté », venus de France notamment, entendent protester contre les mesures sanitaires instaurées pour endiguer la pandémie de coronavirus en Europe.

14 février 2022