E. Van den Brandt attribue la baisse du nombre de victimes à Bruxelles à la ville 30

BRUXELLES 21/02/2022 12:43 (BELGA)

 

La ministre bruxelloise de la Mobilité et de la Sécurité routière Elke Van den Brandt (Groen) s’est félicitée lundi de la baisse du nombre de victimes de la route observée dans la capitale dans le dernier baromètre de la sécurité routière publié par l’institut de la circulation Vias. Elle attribue ce phénomène à l’instauration du 30km/h généralisé.

 

« L’objectif principal de la ville 30 est de sauver des vies. Et cela fonctionne: le nombre d’accidents graves a diminué de 33 % au cours de la première année ; le nombre de décès a chuté de 65 %. Dans les années à venir, nous continuerons à investir dans la sécurité routière, jusqu’à ce que nous n’ayons plus à regretter aucun mort. », a-t-elle commenté, remerciant les conducteurs et conductrices « d’avoir respecté les nouvelles règles de vitesse ».

 

La Wallonie et Bruxelles ont enregistré l’an dernier respectivement 36 et huit tués en moins sur les routes (-16%), à l’inverse de la Flandre, où ce nombre a augmenté de 45 (+18%), ressort-il du baromètre de l’institut Vias, en collaboration avec la police fédérale, publié lundi.

 

Le nombre d’accidents a par contre augmenté de 14% dans tout le pays, soit plus de 4.300 accidents supplémentaires en un an. La hausse s’élève à 18% en Wallonie (9.746 accidents), 10% à Bruxelles (3.497) et 13% en Flandre (21.021).

 

Les piétons ne sont pas épargnés, avec 17% d’accidents en plus. On compte également 1.022 accidents avec une trottinette électrique, soit environ trois par jour.

 

Selon Vias, les mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, qui ont entre autres entraîné une baisse du trafic, expliquent certainement la diminution du nombre de tués par rapport à 2019 (alors 619).

21 février 2022