Bruxelles 09/03 14:52 (BELGA)

Trois personnes ont été arrêtées en Belgique, et sept en Roumanie, dans le cadre d’une enquête du parquet fédéral belge au sujet d’une fraude aux cartes de carburant. Le préjudice estimé actuellement est d’environ 420.000 euros, a indiqué mercredi le parquet fédéral. Le modus operandi de l’organisation criminelle était de copier de cartes de carburant dans des stations services, entre autres en Belgique, et de les utiliser ensuite pour effectuer de nombreux pleins de camions, principalement immatriculés en Roumanie.

« La police judiciaire fédérale de Flandre orientale a ouvert, mi-2019, une enquête sur plusieurs pleins de carburant frauduleux. Des cartes de carburant on t été copiées et utilisées pour faire le plein de plusieurs camions, principalement roumains », a expliqué le parquet fédéral.

« L’enquête, menée par un juge d’instruction du tribunal de première instance de Gand, section Termonde, a permis de mettre au jour une organisation criminelle bien structurée qui s’était spécialisée dans diverses formes de fraude informatique, notamment la fraude à la carte carburant », a-t-il expliqué. « Des suspects ayant copié des cartes carburant dans des stations-service de Gand et de Beveren ont été identifiés, ainsi que des personnes qui utilisaient les données de ces cartes carburant copiées pour faire le plein de camions dans tout le pays. Ces dernières étaient responsables de recharger les ‘On Board Units’ (boîtes de péage) obligatoir es en Belgique pour les péages », a poursuivi le parquet.

Grâce à une « coordination poussée » de l’agence européenne de coopération des services judiciaires Eurojust, plusieurs suspects ont été identifiés et localisés, principalement en Roumanie mais aussi en Espagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Bulgarie et en Autriche, a ajouté le parquet. Mercredi, plusieurs perquisitions ont été effectuées dans ces pays et certains suspects ont été entendus, notamment les gérants des sociétés de transport impliquées dans cette fraude.

« Rien qu’en Roumanie, où se situe le centre de gravité de cette fraude, 83 sociétés différentes, avec un total de 163 camions, sont impliquées », a déclaré l’autorité judiciaire.

« Trois perquisitions ont été menées en Belgique, deux à Roulers et une à Herent. Trois personnes ont été privées de liberté pour audition. Le juge d’instruction décidera ultérieurement si elles comparaîtront devant lui », a conclu le parquet.

Par ailleurs, une somme de 50.000 euros a été saisie dans une habitation en Roumanie et sept personnes y ont été privées de leur liberté. Plusieurs mandats d’arrêt européens ont également été émis, selon le parquet. Le préjudice connu à ce jour est estimé à environ 420.000 euros.

9 mars 2022