Coronavirus : La composante médicale de l’armée en soutien de la campagne de vaccination

La composante médicale de l’armée offrira son soutien durant la campagne de vaccination contre le coronavirus. Le 3 mai, l’Hôpital Reine Astrid (HMRA) entamera la vaccination de 100.000 personnes issues de la Région bruxelloise. En attendant, des équipes mobiles de vaccination de l’armée sont déjà déployées dans plusieurs centres de vaccination et de soins en Flandre et en Wallonie, précise la Défense dans un communiqué envoyé lundi.

Ces équipes mobiles se tiennent prêtes à épauler, si nécessaire, les centres de vaccination en Flandre et à administrer les vaccins dans les centres de soins en Wallonie.

L’ancien centre de transfusion sanguine de l’hôpital militaire a été transformé en un centre de vaccination à part entière. L’hôpital continue de soigner les grands brûlés pour l’ensemble de la Belgique tandis que toutes les missions dans le cadre des examens médicaux pour les recrutements et les opérations à l’étranger se poursuivent également.

À la demande des autorités fédérales, la pharmacie hospitalière militaire fonctionnera à nouveau comme un hub pour le stockage et le conditionnement des vaccins destinés à certaines prisons en Belgique, tout comme pour les centres de soins résidentiels de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Arabel avec Belga.

27 avril 2021