Bruxelles : Rassemblement de 200 personnes à l’ULB pour dénoncer l’isolement des jeunes

Lundi entre 15h et 17h30, un peu plus de 200 jeunes se sont rassemblés à Bruxelles sur le campus du Solbosch de l’ULB pour dénoncer la précarité et l’isolement dans lesquels un grand nombre d’étudiants sont plongés depuis le début de la crise du COVID-19.

Le rassemblement s’est fait sur une plaine du campus du Solbosch après que les forces de l’ordres leurs aient bloqué l’accès à l’avenue Paul Hérger. « La jeunesse n’a pas été entendue. Les récentes mesures ressorties du conseil de concertation vendredi sont tout bonnement insuffisantes et ne reprennent même pas un dixième de nos revendications », a déclaré le mouvement « Jeunesse en lutte ».

« Le gouvernement lâche des mesures au compte-goutte, là où des jeunes, des travailleurs, des étudiants sont tout simplement en train de mourir, subissant de fait un choix politique qui privilégie l’économie à la santé. Nous continuerons encore à nous rassembler tous les lundis, à témoigner, à créer des solidarités, dans chaque ville, dans chaque université ou haute école, jusqu’à ce que nos vies et nos revendications soient considérées« , a affirmé le mouvement de jeunes.

Il a notamment appelé à la réouverture des universités et à la reprise des activités sportives. Il a également appelé les professeurs, assistants et étudiants à prendre des décisions démocratiques sur les méthodes d’apprentissage et d’évaluation, voire un soutien psychologique gratuit.

16 mars 2021